Chiariello: "Koulibaly indécent. Pénalité? Giua, signe de stupidité: ils ne lui ont pas offert de café …"

Chiariello: "Koulibaly indécent. Pénalité? Giua, signe de stupidité: ils ne lui ont pas offert de café ..."


Umberto Chiariello, des études de Canale 21, a exprimé quelques considérations sur le moment que le club napolitain traverse.

Umberto Chiariello, Journaliste et chroniqueur sportif, animateur des retransmissions footballistiques de Radio Punto Nuovo, publié quelques déclarations aux microphones de Campania Sport, Programme approfondi sur des sujets d'actualité dans la maison napolitaine et au-delà, diffusé sur les fréquences de Canal 21. Ce sont ses réflexions sur Naples: "La condition de Kalidou Koulibaly c'est indécent, mauvais à tous points de vue. Cela semble pire que la première mauvaise année de Koulibaly. Europe? Tous les contes de fées: le véritable objectif de la saison est désormais la Coupe d'Italie. A la veille du challenge avec l'Inter en TIM Cup, il est donc normal de faire un chiffre d'affaires contre Lecce: sinon contre ces adversaires, quand?! ".

Chiariello a ensuite ajouté: "La pénalité pas donné à Napoli? Ne pas utiliser le VAR est un signe de stupidité. Si quelqu'un me dit que je me suis trompé et que j'ai l'occasion de revoir, je dis merci. Ce n'est pas une question d'humilité, mais d'intelligence. Antonio Giua était le même arbitre que le «piscinazo» de Cristiano Ronaldo. Et c'est la même chose qui a rendu présomptueux contre Napoli quand un arbitre plus expert l'a appelé du VAR qui ne lui a certainement pas dit: “ Tu veux du café ou je t'apporte de la pizza? ''. Il l'a rappelé, mais le directeur de course n'a pas voulu savoir. Je veux entendre les conversations. La Juve a-t-elle perdu contre Vérone avec un penalty? C'est un miracle. "