En Frioul-Vénétie Julienne, une économie circulaire “ expresso '': une nouvelle réutilisation des capsules de café

En Frioul-Vénétie Julienne, une économie circulaire `` expresso '': une nouvelle réutilisation des capsules de café


01.03.2021 – 07.00 – Malgré l'urgence épidémiologique qui, depuis un an maintenant, investit nos vies, avec toutes les conséquences que celle-ci a eues sur la société, le problème environnemental elle reste une question très délicate et cruciale pour notre avenir qui, inévitablement, est modelée (aussi) autour de ce sujet.
Qu'il suffise de dire que, dans l'Union européenne, plus de 2,5 milliards de tonnes de déchets: c'est précisément pour cette raison que l'UE met à jour sa législation sur la gestion des déchets afin de promouvoir la transition vers une économie circulaire, c'est un modèle de production et de consommation qui prolonger le cycle de vie des produits, contribuer à réduire les déchets au minimum.
Et c'est justement de ce tour vert de l'Union européenne que le Région du Frioul-Vénétie Julienne signera un protocole d'accord pour la mise en œuvre d'un projet pilote de récupération des capsules en plastique usagées résultant de la préparation du café avec bar ou machines ménagères.

Ce protocole, qui, tel qu'établi par l'exécutif, sera signé par le conseiller régional pour l'environnement et l'énergie Fabio Scoccimarro, fait partie des actions visant à favoriser les économie circulaire.
«Grâce à la collecte séparée des matériaux – explique-t-il Scoccimarro -, une pratique dans laquelle le Frioul-Vénétie Julienne est parmi les premières régions d'Italie, et leur récupération différenciée, il devient possible de réintroduire dans le monde productif, donc à l'usage des citoyens, un une partie des déchets solides municipaux, concrétisant ainsi un segment de l'économie circulaire ".
«Dans cette optique – poursuit le conseiller – la Région, à travers le groupe de travail interdirectionnel de l'économie circulaire, entend lancer un projet expérimental de valorisation des fractions plastiques résiduelles issues de la préparation du café, qui sont actuellement éliminé dans des décharges ou des usines de valorisation énergétique des déchets ".

“Frioul-Vénétie Julienne – ajoute-t-il Scoccimarro – faire les objectifs de la 'Accord vert européen ', donne en effet une impulsion au développement d'un modèle et d'une stratégie unitaire d'économie circulaire appliquée sur le territoire régional, pour valoriser les ressources locales, créer une nouvelle économie et réduire la production de déchets ».
«La vision de cette stratégie – précise-t-il le conseiller -, qui s'inscrit dans la réalisation des objectifs de collecte sélective et de recyclage définis par l'UE, vise à accompagner les entreprises dans la transition d'un système économique linéaire, dans lequel tout ce qui n'est pas nécessaire devient un déchet, à un système circulaire dans lequel les déchets deviennent des ressources ".

(c.c)