Alma Criolla, festival latin dans les Abruzzes sans oublier le Venezuela

<pre><pre>Alma Criolla, festival latin dans les Abruzzes sans oublier le Venezuela

SAN NICOLO ’A TORDINO (TERAMO). – La première édition du "Festival latin" à San Nicolò a Tordino di Teramo, dans le cadre magnifique de la Piazza Progresso entre le samedi 22 et le dimanche 23 juin, s'est terminée par une foule immense.

Le grand nombre de participants a pu apprécier la diversité culturelle évoquée par les membres de l’Association italo-vénézuélienne, Alma Criolla, pour répondre à la demande croissante de services pour la communauté de retour italo-vénézuélien.

Des artistes de Cuba, du Mexique, d'Argentine, de Bolivie, d'Équateur, du Venezuela et de la République dominicaine se sont succédés sur la scène pour illuminer la place avec des vêtements de danse typiques: Kimbo, Malajente, Sol de México, Ensamble Venezuela. De plus, l’hommage au reggae jamaïcain grâce au groupe Pueblo ne pouvait pas manquer. À toutes ces activités ont été ajoutées les écoles de danse caribéenne de la région, telles que Magic Dance de Alessandra Di Domenico, le club latin de Max Citro, l’école du diamant Antonio Di Lorenzo et la Scuola Mambo de Simone Maiaroli. Roi.

Deux jours intenses aussi dans les saveurs, grâce à la présence de quelques food trucks avec des produits typiques de la gastronomie sud-américaine. Pour souligner l’esprit d’entreprise des immigrés dans le secteur de la restauration, il ya eu le restaurant latino-américain Grill de Campli et le café Avila de Teramo, qui ont travaillé sans relâche avec le porchettaro local Bosica di San Nicoló. De plus, pour les plus petits, il y a des stands qui, avec des artisans de grande valeur, offrent à l’événement un cadre magnifique.

C'est Festa Criolla

Tout cela s’est déroulé dans l’harmonie la plus complète et la sécurité garanties par la surveillance continue des employés de l’association et par la présence de la protection civile Teramo et Croce Amica di Mosciano Sant’Angelo.

L’événement de ce "latin cumbre" a été parrainé par la municipalité de Teramo, par le consortium BIM de Vomano et par la chambre de commerce de Teramo qui a réitéré son attention sur les difficultés auxquelles le Venezuela est actuellement confronté.

Parmi les associations humanitaires présentes sur la place figurent Amnesty International, un groupe de Teramo, qui a signalé des violations des droits humains au Venezuela, et l'Association Podium de Poggio Morello di Sant 'Omero, chargée de la collecte et de l'envoi de médicaments dans ce pays, grâce au soutien de l'association Alma Criolla.

L’organisation de cet événement très réussi a coïncidé avec le baptême d’un personnel très uni qui a pu, sur une base volontaire, coordonner ses activités: de la collecte des déchets à la logistique des artistes et au-delà, sous la direction artistique de Lino Di Giosia: soutien toujours vigilant aux accomplissements et aux "papiers" de Tiziana Di Bartolomeo et Gianluca Nardi, et soutien également de l'infatigable José Eduardo Gómez, président de l'association et de ses assistants: Dino Mandolesi, Guglielmo Nori, Elsy Fernandes, Adriana Felice, Gabriel Rivero, Franco Misantoni, Mario Filipponi, Ismelda Ruzzi, Isabella Garibaldi, Ivana Di Canzio, Miguel Di Bartolomeo, Antonio Settimii, Francesco Cipollini, UC, Fabio Ciardelli, Dayne Salazar, Sabrina D'André 39, Ascanio, Angel Salazar et Renata De Rugeriis Enfin, l'excellente photographie / presse Giulia Ferroni et Michelle G.

Le public savourant les goûts de la cuisine "latine"

L’événement a été rendu possible grâce à la générosité de certains sponsors qui ont soutenu les prix d’une riche loterie: vélo de montagne, vélo d’ascenzo de Bellante (billet n ° 4400), bon de voyage de Capponi à destination de Alba Adriatica (extrait du billet) 2846), Machine à café espresso CS Vending de Sant 'Omero (billet n ° 1484) qui est ajoutée au voucher de Mediaworld du centre commercial Gran Sasso (billet n ° 2988) et au voucher de carburant de l'Eni station service du lot zéro (ticket n ° 4024). Le référent pour les prix de loterie est Guglielmo Nori.

Le succès de cet événement, unique en son genre et inédit sur notre territoire, semble avoir rassuré les organisateurs du fait qu’ils n’excluent même pas une seconde édition.

Alma Criolla se réunit tous les vendredis dans les locaux du Circolo Domingo du troisième âge – Fe.N.A.L.C.

(Photo: Giulia Ferroni / Michelle G.)

Courrier sans virus. www.av